Co-Meet: 8-10, rue Saint Marc - 75002 Paris - Tél : 01 43 36 93 47

Et si demain nous partagions notre vie avec des robots?

Facebook Twitter Google Plus email
Rejoindre le groupe Facebook
100

Les robots sont présents depuis de nombreuses années dans les usines pour remplacer certaines fonctions et tâches humaines, comme peindre, souder, tracer, mesurer… Leur rôle est de remplacer l’homme dans les tâches difficiles, rébarbatives, pesantes, contraignantes, sans autonomie et dans un cadre jusqu’à présent professionnel et très spécialisé, et même avant tout industriel.

Mais bientôt, nous verrons fleurir des robots capables d’accomplir des tâches quotidiennes comme conduire une voiture, aller faire les courses, tondre la pelouse, avoir leur part dans la vie des individus et dans les activités du quotidien. De plus en plus, ils pourront s’immiscer dans la vie des entreprises, des foyers, voire d’autres lieux sociaux communs aux êtres humains.

Nous pouvons dors et déjà imaginer des robots construisant des relations avec les humains, prendre des décisions, développer une dose d’autonomie propre. Comme dans le film Her de Spike Jonze, des robots ou des systèmes informatiques comme Samantha pourraient devenir de véritables assistants domestiques, voire nouer des relations amicales et d’égal à égal. Même si leur aspect physique resterait différent, ils pourraient devenir des partenaires de l’humain non plus seulement pour des tâches contraignantes, difficiles et spécialisées, mais pour vivre à leur côté et avoir un rôle social à part entière.

Des initiatives existent dans des restaurants, des entreprises, des écoles… Et les pistes d’innovation et l’imagination sont sans limites. Mais les freins et blocages sont peut-être moins technologiques que sociaux : si la robotisation peut remplacer l’homme au travail et même au-delà, sommes-nous prêts à ce que les robots nous mettent au chômage ou remplacent nos amis sur facebook ?

Exemples :

100Des robots dans les bars : le Makr Shakr par exemple, actuellement en poste sur le bateau de croisière Royal Caribbean, copie les mouvements humains pour réaliser des cocktails. Composez et commandez votre mixture depuis une appli, visualisez le temps d’attente, et admirez le passage au Shaker ultra précis ou la découpe des rondelles de citrons. La machine fait autant de show-off qu’un vrai barman. Voir la vidéo
101Des robots dans les magasins : Lowe, la grande chaîne de distribution américaine spécialisée dans le matériel de construction et de jardinage vient d’équiper un de ses magasins californiens de quatre robots assistants pour conseiller sa clientèle. L’enseigne veut tester si ces nouveaux conseillers robotiques sur roulettes peuvent améliorer ou non le service-client en magasin, en l’aidant à trouver ce qu’elle cherche, en l’accompagnant jusqu’au rayon souhaité par exemple. http://fellowrobots.com
102Des robots dans les restaurants : En Chine, dans un restaurant futuriste, des androïdes s’affairent aux fourneaux, tandis que des robots sur roulettes apportent aux clients les raviolis et les légumes frits qu’ils ont commandés. Plus de détails sur LeMonde.fr
103Des robots dans les entreprises : Amélia est un robot informatique, la première « Agent Cognitive » d’IP Soft, qui comprend ce que les gens demandent, même ce qu’ils ressentent, quand ils appellent pour demander un service. Elle pourrait parfaitement remplacer les humains dans les centres d’appels pour accompagner les clients d’un service par exemple. http://www.ipsoft.com
105Des robots à la maison : SinglePet est un robot qui s’occupe et tient compagnie à vos animaux domestiques quand vous êtes absents la journée ou lors de vos vacances. C’est un véritable « dogsitter » ou « petsitter » connecté à votre mobile, qui vous permet de contrôler votre animal à distance, voire de lui parler . http://www.mysinglepet.com
106Des robots à l’école : VGo est un robot capable d’aller à l’école à la place d’un enfant trop malade pour s’y rendre. Le robot transmet les questions et les réponses des enseignants via des chats, et est en permanence connecté à l’ordinateur de la maison. L’enfant absent pourra également participer à la vie scolaire grâce à un astucieux système de webcam sur l’avant du VGo. VGo : le robot qui allait à l’école

SCÉNARIOS :

Kro Guiraud imagine un robot ami qui accompagne les personnes isolées dans leurs quotidien, ou un robot psy qui accompagne les gens en détresse ou en mal d’écoute.
Nadia Beckert imagine un robot qui puisse prendre des notes, que ce soit lorsque l’on est étudiant quand on suit un cours ou en entreprise lors de réunion.
Co-meet imagine un robot domestique, véritable assistant du foyer quand les occupants ne sont pas présents : ils pourraient s’occuper de l’animal de compagnie (lui donner à manger et gérer les litières), arroser les plantes, laver les vitres, sortir la vaisselle du lave-vaisselle, lancer des machines à laver…

Les autres articles Smart Conso

smc02

Tourisme : et si demain l’habitant local de votre destination était au cœur de vos prochaines vacances ?

Le secteur du tourisme a vécu une mutation d’envergure avec l’arrivée d’internet. Parmi les tendances actuelles, une recherche d’un « autre tourisme », plus authentique et proche des locaux

Lire l'article
smc01

Consommation : et si demain vous ne faisiez plus vos courses ?

Et si au lieu d’aller faire nos courses, nous nous abonnions à nos achats les plus courants, les plus contraints, les plus récurrents?

Lire l'article
boitevoisin

Société : et si vos voisins revenaient au cœur de vos relations sociales ?

Il était encore un temps où tout le monde connaissait ses voisins, avec qui nous avions des relations régulières, mais l’économie collaborative et internet ont généré un renouveau des relations de voisinnage…

Lire l'article
Animaux

Et si demain les animaux devenaient des êtres humains comme les autres ?

À l’heure où les animaux domestiques ne sont plus considérés comme des biens meubles, les innovations à leur encontre vont bien au-delà de les nourrir ou les entretenir. Au point d’inventer un nouveau lien avec ces membres à part entière des foyers?

Lire l'article
Auto production

Et si demain nous produisions tout ce dont nous avons besoin par nous-mêmes ?

Imprimantes 3D, découpeuses laser, Fab Lab, logiciels et matériels open source sont désormais à la portée de tous, et fabriquer des objets ou autres produits, chez soi comme à son bureau, pourrait rapidement devenir aussi courant que de retoucher des photos…

Lire l'article
Sport

Et si demain on faisait du sport autrement ?

Les cours de gym à la Véronique et Davina sont bien la préhistoire du fitness ! Un nouveau monde du sport et de nouvelles pratiques sont en train de naître, plus ludiques, plus féminines, plus conviviales, plus en phase avec la santé que la performance. Parmi quelques exemples, vous pouvez courir en dansant, participer aux Color Run, être immergé dans des lieux interactifs…

Lire l'article
StarTreck

Et si demain on contrôlait tout ce que l’on mange?

Le numérique a bouleversé de nombreux paradigmes de nos sociétés. Dans les relations humaines, dans l’économie, dans le travail, dans l’information et la communication… Dans la santé, il bouleverse notre rapport au corps et accompagne les évolutions d’auto-contrôle que l’automédication avait par exemple amorcé. Les objets connectés…

Lire l'article
Les Bobines

Et si demain nous allions dans des endroits à tout faire ?

Les commerces mutent et évoluent, et les expériences de « mélange des genres » font florès. Les adresses voient doubles, et de plus en plus de lieux hybrides voient le jour. Nouvelle forme de consommation, de shopping… déclinable ailleurs que dans les commerces de proximité?

Lire l'article
Déconnexion

Et si demain on se déconnectait ?

Dans un monde hyperconnecté, la tendance est à la « Robinsonite », à la déconnexion momentanée, pour s’octroyer des pauses, faire l’expérience de la discontinuité, avoir des moments « sans ». Et si on se déconnectait d’autres choses que du digital aussi ?

Lire l'article

Une des marques de fabrique de Co-meet est la capacité d’investiguer des secteurs d’activités variées et de proposer à ses clients des démarches marketing toujours ad hoc. Grâce à une posture emphatique, Co-meet a su développer une relation client de confiance. Nos réflexions marketing ad hoc répondent à chaque problématique de manière adaptée jusqu’à l’accompagnement post étude : du recueil de l’information aux livrables mixant différentes formes (texte, son, vidéo…) aux sessions de workshop créativité : du marketing d’innovation au test consommateur en passant par le conseil marketing.