Co-Meet: 8-10, rue Saint Marc - 75002 Paris - Tél : 01 43 36 93 47

Et si demain nous produisions tout ce dont nous avons besoin par nous-mêmes ?

Facebook Twitter Google Plus email
Rejoindre le groupe Facebook
Auto production

Imprimantes 3D, découpeuses laser, Fab Lab, logiciels et matériels open source sont désormais à la portée de tous, et fabriquer des objets ou autres produits, chez soi comme à son bureau, pourrait rapidement devenir aussi courant que de retoucher des photos…

Ce phénomène de l’auto-production, portée par les Makers, touche autant les univers de la consommation alimentaire, cosmétique, de l’équipement de la maison ou d’autres plus professionnels (liés à la santé, au bâtiment…). De nombreux auteurs et experts en soulignent l’émergence, en font le faire de lance d’une nouvelle révolution sociale et les pionniers de l’industrie de demain, tels que Chris Anderson, rédacteur en chef de Wired et auteur du best-seller mondial La Longue Traîne. Plus que de nouveaux entrepreneurs, le plus intéressant est sans doute l’opportunité pour chaque individu de pouvoir produire soi-même, chez soi ou dans des lieux dédiés comme les Fab Lab, sa vaisselle, son alimentation, ses produits d’entretien, ses objets, ses équipements…

L’auto-production est somme toute une évolution logique pour les adeptes du DIY (« do it yourself »). Les Makers sont en effet en train d’industrialiser la bidouille et l’esprit DIY, en un mouvement tout à la fois artisanal et innovant, high-tech et low-cost, ouvert à tous. Alliance de l’ancien (menuiserie, cuisine, jardinage…) et des outils du futur par l’open source, le digital, le design ; mélange entre bricolage, artisanat et technologie de pointe, le mélange peut sembler iconoclaste mais prend de plus en plus d’ampleur.

Ce phénomène rejoint également la mise en avant des valeurs de créativité, de partage, de personnalisation et de participation de la société actuelle. À l’ère d’Internet et du numérique, le « Do it yourself » passe au « Do it together ». D’un mode de consommation participatif, entre particuliers, ancré aujourd’hui dans les pratiques, nous passerions à un mode de production participatif, également entre particuliers, à travers l’échange et le « Share » entre individus.

Est-ce si futuriste que cela ? Peut-être pourrions-nous à terme auto-produire les objets ou produits qui nous tiennent à cœur, auxquels nous portons notre attention (en matière de qualité, de santé, de traçabilité, d’esthétisme…), et acheter ceux moins investis ? Quel avenir pour les entreprises et les marchés établis si chacun peut auto-produire soi-même ? Cette démocratisation des outils de production et leur accessibilité va-t-elle déclencher une nouvelle révolution industrielle et de nouvelles pratiques profondes de consommation ?

Exemples :

RucheProduire son miel chez soi : Afin d’améliorer la survie des abeilles et de pouvoir consommer son propre miel, le site Open Source Beehives dispense des conseils pour monter sa propre ruche et produire son miel.

www.opensourcebeehives.net

Capture d’écran 2015-03-13 à 11.48.44Faire ses cosmétiques maison : De nombreux sites vous aident à créer vos propres cosmétiques, adaptés aux besoins de votre peau et avec des produits déjà présents dans la maison (sucre, citron œufs…)

http://www.elle.fr/Beaute/Soins/Astuces/10-recettes-express-de-cosmetiques-maison-2745848

Maison 3DConstruire sa maison grâce à une imprimante 3D : grâce à une imprimante 3D géante, des constructeurs chinois ont réussi à imprimer 10 maisons en une journée.

http://www.maxisciences.com/imprimante-3d/imprimante-3d-10-maisons-construites-en-moins-de-24-heures_art32422.html

meuble designDes tutoriels pour créer des meubles design : des tutoriels vidéos, en libre accès sur internet, pour créer des meubles design, que ce soit des lampes, des sièges, des étagères…   

http://www.instructionforuse.com/projects/ 

InstructablesUne plateforme de créations partagées : Instructables est un site internet qui regroupe une multitude de créations Do It Yourself, avec plans, photos et tutoriels des créateurs dans différents domaines

http://www.instructables.com

Maquillage 3DImprimer son maquillage : Le projet Mink, de Grace Choi, est de rendre beaucoup plus accessible le maquillage, type poudres ou rouges à lèvres, en vous permettant de l’imprimer vous-même grâce à une imprimante 3D dédiée.

http://blogs.lexpress.fr/styles/le-boulevardier/2014/05/07/imprimer-son-maquillage-cest-presque-deja-possible-le-projet-mink/

SCÉNARIOS :

Kro Guiraud imagine la possibilité de créer soi-même son petit équipement de cuisine, de décoration ou autre, via des logiciels et plans de design open source et des imprimantes 3D. Ainsi, elle pourrait avoir sa vaisselle personnelle et unique, créer des vases adaptés à chaque fois qu’on lui offre un bouquet, réimprimer rapidement une assiette ou des verres dès qu’ils sont cassés…
Laura souhaiterait pouvoir créer soi-même ses propres produits cosmétiques, pour connaître ce qu’ils contiennent, contrôler les ingrédients et les composants, et pouvoir renouveler ses produits en fonction de ses besoins et de sa consommation
Co-meet imagine un meuble frigo, présent dans la cuisine, dont la fonction ne serait pas de conserver des aliments, mais de produire des fruits et légumes, telle une serre dans laquelle nous pourrions piocher en fonction de nos recettes

Les autres articles Smart Conso

smc02

Tourisme : et si demain l’habitant local de votre destination était au cœur de vos prochaines vacances ?

Le secteur du tourisme a vécu une mutation d’envergure avec l’arrivée d’internet. Parmi les tendances actuelles, une recherche d’un « autre tourisme », plus authentique et proche des locaux

Lire l'article
smc01

Consommation : et si demain vous ne faisiez plus vos courses ?

Et si au lieu d’aller faire nos courses, nous nous abonnions à nos achats les plus courants, les plus contraints, les plus récurrents?

Lire l'article
boitevoisin

Société : et si vos voisins revenaient au cœur de vos relations sociales ?

Il était encore un temps où tout le monde connaissait ses voisins, avec qui nous avions des relations régulières, mais l’économie collaborative et internet ont généré un renouveau des relations de voisinnage…

Lire l'article
Animaux

Et si demain les animaux devenaient des êtres humains comme les autres ?

À l’heure où les animaux domestiques ne sont plus considérés comme des biens meubles, les innovations à leur encontre vont bien au-delà de les nourrir ou les entretenir. Au point d’inventer un nouveau lien avec ces membres à part entière des foyers?

Lire l'article
Sport

Et si demain on faisait du sport autrement ?

Les cours de gym à la Véronique et Davina sont bien la préhistoire du fitness ! Un nouveau monde du sport et de nouvelles pratiques sont en train de naître, plus ludiques, plus féminines, plus conviviales, plus en phase avec la santé que la performance. Parmi quelques exemples, vous pouvez courir en dansant, participer aux Color Run, être immergé dans des lieux interactifs…

Lire l'article
StarTreck

Et si demain on contrôlait tout ce que l’on mange?

Le numérique a bouleversé de nombreux paradigmes de nos sociétés. Dans les relations humaines, dans l’économie, dans le travail, dans l’information et la communication… Dans la santé, il bouleverse notre rapport au corps et accompagne les évolutions d’auto-contrôle que l’automédication avait par exemple amorcé. Les objets connectés…

Lire l'article
100

Et si demain nous partagions notre vie avec des robots?

Les robots sont présents depuis de nombreuses années dans les usines pour remplacer certaines fonctions et tâches humaines, comme peindre, souder, tracer, mesurer… Leur rôle est de remplacer l’homme dans les tâches difficiles, rébarbatives, pesantes, contraignantes, sans autonomie et dans un cadre jusqu’à présent professionnel …

Lire l'article
Les Bobines

Et si demain nous allions dans des endroits à tout faire ?

Les commerces mutent et évoluent, et les expériences de « mélange des genres » font florès. Les adresses voient doubles, et de plus en plus de lieux hybrides voient le jour. Nouvelle forme de consommation, de shopping… déclinable ailleurs que dans les commerces de proximité?

Lire l'article
Déconnexion

Et si demain on se déconnectait ?

Dans un monde hyperconnecté, la tendance est à la « Robinsonite », à la déconnexion momentanée, pour s’octroyer des pauses, faire l’expérience de la discontinuité, avoir des moments « sans ». Et si on se déconnectait d’autres choses que du digital aussi ?

Lire l'article

Une des marques de fabrique de Co-meet est la capacité d’investiguer des secteurs d’activités variées et de proposer à ses clients des démarches marketing toujours ad hoc. Grâce à une posture emphatique, Co-meet a su développer une relation client de confiance. Nos réflexions marketing ad hoc répondent à chaque problématique de manière adaptée jusqu’à l’accompagnement post étude : du recueil de l’information aux livrables mixant différentes formes (texte, son, vidéo…) aux sessions de workshop créativité : du marketing d’innovation au test consommateur en passant par le conseil marketing.