Co-Meet: 8-10, rue Saint Marc - 75002 Paris - Tél : 01 43 36 93 47


Hisser les murs

La maison « gain de place »

Tout comme la ville ou les transports, la maison est un lieu en constante évolution. Toujours plus multifonctionnelle et accueillant une variété d’activités et de styles de vie, ces évolutions entraînent de nouveaux besoins et de nouvelles opportunités.

L’évolution de la maison est parallèle à l’histoire de la ville et de l’habitat. En l’occurrence, la concentration en centre ville et l’augmentation continue des prix immobiliers conduisent à des maisons et des appartements de plus en plus petits, et à des espaces de vie de plus en plus réduits. Le gain de place, pour le rangement et des problématiques de fonctionnalités, devient en ce sens une des préoccupations essentielles des urbains.

Le mobilier « gain de place »

Quand on ne peut plus gagner de mètre carré, qu’il n’est plus possible de pousser les murs, la gestion de l’espace et l’utilisation optimisée de ses mètres carrés deviennent essentielles. Outre le recours à l’architecture d’intérieur et aux travaux pour modifier ses espaces de vie, le mobilier et ses innovations sont des leviers des plus astucieux pour répondre au besoin de gain de place des urbains. Bien que ce mobilier malin existe depuis longtemps, il devient aujourd’hui plus esthétique, plus confortable et plus design.

Hisser les murs

Quand il n’y a plus de place au sol, sans doute y en a-t-il encore sur les murs. Non pas pour les pousser ou les ouvrir (répondant à la grande tendance des pièces ouvertes et à l’esprit loft), mais pour les utiliser de manière plus fonctionnelle, que ce soit dans sa partie basse comme dans sa partie haute. Ils sont alors une opportunité de gain de place pour ranger, mais aussi pour fixer des objets qui généralement encombrent le sol. Pour ranger, vous avez par exemple les chaises qui s’accrochent aux murs, ou plus design encore les tabourets « 2D Stool and Table » de Sebastian Bergne ou écolo avec les chaises bambous Desile. Les objets deviennent alors suspendus, cacher voire même exposer. Dans le même registre, la lampe « Équilibre » est maintenue au mur, permettant le déplacement de la source lumineuse sans prendre de place au sol.

Hisser les murs

 La multifonctionnalité

Autre levier utilisé par les concepteurs de mobiliers, la multifonctionnalité des objets.

Rien de nouveau avec les canapés-lits, mais encore plus loin avec le pouf transformable « Trix ». Composé de 3 coussins, il est un pouf pour deux personnes et peut se transformer en un lit confortable, en une chaise longue pratique ainsi qu’en un fauteuil accueillant. Les exemples de tables, consoles et autres bureaux extensibles et rétractables sont aujourd’hui légions. Plus esthétique et plus coloré aussi, aux fonctions démultipliées avec le cube multifonctions Kikoo, à la fois bout de canapé, table basse, table de chevet, pouf, colonne de rangement…

Mobilier multifonctions

La modularité et la mobilité

Pour aller plus loin encore, le mobilier nomade et modulaire est une tendance de fond. Les objets se plient, s’assemblent, s’embriquent, s’ouvrent, s’empilent, se déplacent d’une pièce à l’autre. Souvent adaptés au salon ou à l’espace à vivre, ces nouveaux objets ont tout autant leur place dans les cuisines, les salles de bain, les terrasses voir même les couloirs. On y retrouve des tables gigognes, des tables pliantes facilement, des bibliothèques modulables qui s’adaptent aux besoins et permet de plus libres positionnements (comme la bibliothèque Booxx par exemple), et toutes les possibilités apportées par les roulettes et le petit mobilier léger.

Mobilier modulaire

Les petits espaces et la réduction des espaces, souvent considérés comme des contraintes, deviennent donc de plus en plus de nouvelles opportunités de design, de développement produits et d’innovation transposables dans de plus nombreuses pièces de la maison.

Article suite à différents projets Co-meet et exploration d’offre distributeurs

Une des marques de fabrique de Co-meet est la capacité d’investiguer des secteurs d’activités variées et de proposer à ses clients des démarches marketing toujours ad hoc. Grâce à une posture emphatique, Co-meet a su développer une relation client de confiance. Nos réflexions marketing ad hoc répondent à chaque problématique de manière adaptée jusqu’à l’accompagnement post étude : du recueil de l’information aux livrables mixant différentes formes (texte, son, vidéo…) aux sessions de workshop créativité : du marketing d’innovation au test consommateur en passant par le conseil marketing.